2 tagged articles :D ♥♥

ღ *Chapitre 3* Un sentiment d'impuissance, voila ce que je ressent. 24/02/2012

ღ *Chapitre 3* Un sentiment d'impuissance, voila ce que je ressent.


- Je pense qu'on a toujours le choix, me dit une voix d'homme se trouvant derrière moi.
 
 
          Je frissonnais à l'entente de cette phrase. Quelqu'un m'avait suivit! Et surtout, cette personne était capable de lire dans mes pensées. Ce n'était pas possible, les vampires sont incapables de lire dans les pensées de gens! Les loups et les sorcières non-plus. Et les humains encore moins. Je n'osais pas me retourner pour faire face à mon interlocuteur de peur qu'il ne tente quoique ce soit contre moi.
 
 
- Je ne te ferais pas de mal, me rassura-t-il.
 
- Que voulez-vous de moi? Lui demandai-je en prenant mon courage à deux mains.
 
- Je suis venu te parler.
 
- Pour quelle raison? Le questionnai-je toujours dos à lui.
 
- Hélas, je l'ignore également.
 
 
          Je me retournai vers lui toujours intriguée par ses dires. J'étais paralysée. Aucun mot ne voulait sortir. Le visage se trouvant à quelques centimètres de moi appartenait à l'homme qui m'intriguait au plus haut point. Je le reconnaissais à présent. Remarquant mon étrange réaction, il s'approcha de mon oreille pour y chuchoter quelque chose.
 
 
- De quoi voulez-vous me parler, Prince Uchiwa? L'interceptai-je.
 
- Ne fais pas l'innocente, je ne suis pas dupe, me dit-il en écartant son visage du mien. Tu as finalement découvert mon identité, je ne t'en croyais pas capable, reprit-il avec un sourire moqueur.
 
- Si vous voulez parler du bal, je me passerais de vos commentaires!
 
- Comment fais-tu pour être aussi courageuse et peureuse à la fois? Il y a quelques minutes, tu aurais été prête à m'implorer pour te laisser la vie sauve.
 
- Vous n'aviez aucun droit de lire dans mes pensées! Et puis, d'où vous viens cette capacité? On ne m'a jamais dit que les vampires avaient ce genre de pouvoir, si je puis dire.
 
- En effet, mais quelques vampires ont hérités de dons particuliers. Pour ma part, j'ai la capacité de lire dans les pensées.
 
- Donc, les autres vampires ne peuvent pas lire dans mon esprit? Demandai-je soudainement soulagée.
 
- Ne t'inquiète pas, Madara en est incapable, dit-il en souriant.
 
- N'en avez-vous pas assez de m'ôter toutes pensées de la tête?
 
- Je n'y peux rien, je peux lire en toi comme dans un livre ouvert.
 
- Eh bien, fermez le livre, rangez-le tout au fond de votre immense bibliothèque et n'y touchez plus jamais.
 
- N'as-tu pas appris qu'il ne fallait jamais dire jamais?
 
- Effectivement, je l'ai déjà appris. Mais j'ai aussi appris que les vampires n'existaient pas. Apparemment, c'était faux.
 
 
          Il sourit puis s'approcha à nouveau de moi, ou plutôt de mon organe auditif. Je pouvais sentir son souffle sur ma peau. Il me chuchota quelques mots avant de disparaître par la porte, m'abandonnant dans le doute. Que signifiait cette phrase? Pourquoi me disait-il cela? S'inquiétait-il pour moi? Non, ce n'est pas possible. Mais si ce n'est pas le cas, pourquoi m'a-t-il dit: « Fais gaffe à Madara, il est dangereux. »
 

 
~ ♫ ~ 




- Sakura, te voilà de retour, dit mon père. Nous avons pratiquement terminé de dîner. Pourquoi avoir prit autant de temps?

- Euh... J'avais oublié de tirer la chasse. Et j'étais déjà loin, donc j'ai du faire demi-tour, mentis-je en espérant qu'ils me croient, ce qui n'avait pas l'air d'être le cas vu le visage amusé de Sasuke.

- Trêve de bavardage, passons au dessert, dit mon père après quelques minutes de silences.


          Le serveur s'exécuta. J'allai m'asseoir à ma place, c'est à dire en face de Naruto qui lui-même était entre Sasuke et Itachi. Je fixais Naruto quelques secondes et me demandais s'il était un vampire ou un simple humain, mais la voix de Sasuke me confirma que Naruto était bel et bien un vampire. Cela m'étonnait un peu.Tout les vampires que j'avais eu le malheur de rencontrer auparavant avaient l'air "mort", alors que Naruto est quelqu'un de tellement... Vivant !


- C'est normal, Naruto est assez bête pour garder sa bonne humeur, incluant sa stupidité, malgré le fait qu'il soit devenu un être supérieur, me dit Sasuke.


          Il m'énervait de plus en plus. Même s'il avait répondu à ma question? Oui. Je ne savais pas quoi lui répondre. Je lui lançai un regard froid, mais cela ne semblait rien lui faire. Au contraire, il souriait, ce qui me fit comprendre qu'il n'était pas près de laisser tomber. J'oubliais Sasuke un moment et me tournais vers Naruto. Il était complètement perdu, ce qui est tout à fait normal étant donné qu'il n'a pas assisté à notre discussion - si je peux appeler ça une discussion - de tout à l'heure.
 
 
- Je crois que nous allons y aller, déclara Fugaku.
 
- Oui, il se fait tard, intervînt Mikoto. Merci beaucoup pour ce dîner, il a était délectable, poursuivit-elle.
 
- Sakura? Ça te dirait de passer la journée de demain en notre compagnie pour fêter l'anniversaire de Sasuke? Demanda Naruto.
 
- Je ne voudrais pas déranger, répondis-je gênée par cette proposition.
 
- Je trouve que c'est une excellente idée, dit mon père. Tu devrais sortir un peu.
 
- J'approuve également, déclara Madara. De plus, tu pourras faire plus ample connaissance avec mon neveu.
 
- Très bien, je viendrais, dis-je à Naruto.
 
- Nous viendrons te chercher vers 11h30, me dit Naruto.
 
- Si vous avez fini de bavarder, nous pourrions penser à y aller, s'empressa de dire Fugaku.
 
 
 

~ ♫ ~ 



 
          Je me réveillai difficilement. J'avais fais un horrible cauchemar, mais je ne m'en rappelle plus. Je me levai de mon lit et allai prendre une douche. L'eau qui coulait sur mon corps me faisait un bien fou. Je sortis après quelques minutes avec une serviette cachant mes parties intimes. Je me vêtis d'un haut blanc, d'une veste beige et d'un jean Lewi's avant de descendre pour prendre mon petit déjeuner. Mon père n'était pas là, comme d'habitude... Après avoir petit déjeuner, j'attendais patiemment que Naruto arrive. Deux heures plus tard, un klaxon retentit. Je supposais que Naruto devait être arrivé avec un peu d'avance, pris mon sac et me dirigeai vers la porte de sortie. Dehors, je vis une voiture noire garée près de la fontaine du palais. J'admirais cette splendide voiture quelques minutes avant d'être interpellée par quelqu'un.
 
 
- Alors, tu viens? On ne va pas y passer la journée! Dit l'homme agacé se trouvant dans la voiture. 
 
- J'arrive! Répondis-je en soupirant.
 
 
          Je montai dans la "bagnole" et mis ma ceinture. Sasuke détailla ma tenue, puis sourit. Je lui demandai "Quoi?" mais il ne répondit pas. Il se contenta de sourire en démarrant la voiture. Personne ne parlait. Le voyage semblait long. Malgré le fait que le Royaume Uchiwa ne se trouvait qu'à 20 minutes de Solaria. J'admirais le paysage. Nous nous arrêtâmes devant un restaurant du nom d'Ichiraku. Nous descendîmes de la voiture et nous rendîmes à l'intérieur. Nous vîmes Naruto accompagné d'une jeune fille aux yeux nacrés et aux cheveux bleutés. Elle était vraiment belle. Nous nous assîmes à leur table. Je me mis à côté de cette fille et en face de Sasuke.
 
 
- Sakura, je te présente Hinata Hyuga, ma petite amie. Elle est née dans une famille très riche du Royaume, me dit Naruto.
 
- Enchantée, dis-je à Hinata avec un de mes plus beaux sourires.
 
- De même Princesse Haruno, répondit timidement cette dernière.
 
- Je vous en prie, appelez-moi Sakura.
 
- Très bien, mais seulement si tu arrêtes de me vouvoyer. 
 
- Marché conclus.
 
 
          Nous sourîmes tout en nous échangeant des regards complices avant de nous retourner vers Naruto qui, d'après on sourire, était ravi que le courant soit passé aussi rapidement entre nous. Un serveur se présenta à notre table et nous apporta quatre bols de ramen, accompagnés de quatre verre de sang de groupe O+. Je fis une grimace. J'étais dégoûtée et apparemment, Sasuke l'avait remarqué puisqu'il avait sourit avant de demander au serveur de changer mon verre de sang en verre de limonade. Vous devez surement vous demander: "N'y a-t-il pas de menu pour pouvoir commander autre chose que des ramens?" et bien non, il n'y en a pas. Tout simplement parce que nous sommes dans un restaurant de ramen. Il n'y a donc que des ramens. C'est Naruto qui me l'avait expliqué en insistant sur le "Que". Après avoir fini de manger, Naruto et Hinata allèrent s'isoler me laissant seule avec Sasuke.
 
 
- Alors Sasuke, commençais-je hésitante. C'est ton anniversaire aujourd'hui? Quel âge as-tu?
 
 
          Il leva sa tête vers moi. Et devinez ce qu'il faisait. Il souriait. Encore... Comme si il ne se lassait jamais de se payer ma tête.
 
 
- Tu peux me dire pourquoi tu souris? Demandais-je en soupirant. Je n'ai rien dit de drôle pourtant!
 
- Tu t'es enfin résolue à me tutoyer! Dit-il en ignorant mes phrases précédentes.
 
- J'aurais dû m'en douter. N'écoutes-tu rien de ce que je te dis?
 
- J'adore te voir énervée.
 
- Je te jure que tu n'aimeras pas ça longtemps.
 
- J'ai entendu dire que tu adorais quand je souriais, dit-il ironiquement.
 
- Je t'avais dis de ne plus lire dans mes pensées! Lui dis-je. 
 
- Un problème? Demanda Naruto en venant vers nous.
 
- Non, ce n'est rien. Dis-je comme si de rien n'était.
 
- Bref, je vais ramener Hinata chez elle. On se retrouve à la maison.
 
- Hn, dit Sasuke.
 
- Je t'appelle se soir, me dit Hinata en s'éloignant avec Naruto.
 
- Donc Sasuke... Quel âge as-tu? Demandai-je en cherchant un quelconque sujet de conversation en attendant qu'ils disparaissent de notre champ de vision. Tout le monde sait que les vampires ont une ouïe développée.
 
- 162 ans.
 

ღ *Chapitre 3* Un sentiment d'impuissance, voila ce que je ressent.

 
 
Terminus, tout le monde descends!! Chapitre clos.
Ce chapitre est plus long que les chapitres précédents, mais je crois que c'est toujours un peu court.
Bref, maintenant j'ai vraiment très peu de temps pour écrire (Non, je ne vais pas vous déballer ma vie). Mais je ferais de mon mieux pour poster mes chapitres en temps et en heure.
On va dire... 150 commentaires pour la suite.
Merci, à bientôt. :D
Bisou bisous!! :)

Tags : Chapitre 3 ♥ - Un sentiment d'impuissance - Voilà ce que je ressent - :D ♥♥

ღ *Chapitre 4* La cité des vampires. 19/07/2012

ღ *Chapitre 4* La cité des vampires.

 
          Après que Sasuke l'ait ramené chez elle, Sakura se précipita pour trouver une robe magnifique pour la fête de ce dernier qui allait avoir lieu ce soir. Pourquoi fallait-il qu'elle soit magnifique ? Cela lui paraissait évident. A l'anniversaire d'un prince vampire étant aussi vieux, il y aurait sûrement des personnes extrêmement importantes, et son père était très exigent sur l'apparence. Après avoir cherché pendant près d'une heure dans son immense garde robe, la jeune fille perdit espoir. Alors qu'elle était allongée sur son lit en train d'écrire à Hinata pour la prévenir de son absence, son père se pointa à sa porte.
 

- Tu n'es toujours pas prête ? La limousine arrive dans une demi-heure! Dit le Roi Haruno de sa voix de stentor.
 
- Je n'y vais plus, répondit la princesse sans lui adresser un regard.
 
- Pourquoi cela ?
 
- Je n'ai rien à me mettre.
 
- Oh, je vois, dit-il. Suis-moi.
 

Sakura Haruno
 
          Nous allâmes jusqu'à sa chambre. Je remarquais qu'elle avait beaucoup changé depuis la mort de mère. La chaleur que dégageait cette pièce auparavant n'avait plus rien à voir avec l'endroit froid et lugubre que je voyais en face de moi. J'avais l'impression que ça faisait très longtemps que je n'y avais pas mis les pieds. C'était sûrement le cas. Mon père ne m'avait jamais invité à y entrer. C'était comme s'il me cachait quelque chose... Je n'y avais pas vraiment fais attention jusqu'à maintenant. Peut-être étais-je trop occupée à lui en vouloir de ne pas s'être occupé de moi comme l'aurait fait un vrai père...  C'était vrai, étant donné que ma mère n'était plus là, c'était son rôle d'être présent à mes côtés !
 

- Attend-moi ici, me dit-il en me faisant sortir de mes songes.
 

          Mon père s'avança vers une petite armoire se trouvant près de son immense lit qu'il ne partageait avec personne désormais. Il y sortit une robe accrochée à un cintre ainsi qu'une paire de chaussure. La soie affichait un rouge riche et profond et les chaussures avaient la même teinte.
 
 
- Je l'ai offerte à ta mère peu avant que cet événement tragique ne l'emmène. Elle ne l'a porté qu'une seule fois et je souhaiterais que tu la porte ce soir.
 
 
          Je me tus quelques secondes, puis ouvris ma bouche pour répliquer. J'allais lui dire :
« Pourquoi la mettrais-je si c'est ce que tu veux ? », ou quelque chose de semblable, mais me connaissant, il s'en doutait probablement.
 
 
- Si tu ne veux pas la mettre pour me faire plaisir, met-la au moins pour rendre hommage à ta mère, dit le roi convaincu que sa fille portera cette robe aussi magnifique que son ancienne propriétaire.
 
 
          Pourquoi était-ce si facile pour moi de le détester ? Et si facile pour lui de s'en "foutre" complètement ? Es-ce possible d'avoir une telle relation entre un père et sa fille ? Bien sûr que oui, nous sommes dans un monde où l'impossible devient possible, où l'on ne peut pas faire ses propres choix, où l'on ne peut pas revenir en arrière...
          Il me donna la robe et les chaussures et je partis me préparer. Arrivée dans ma chambre, j'ôtai mes vêtements et enlevai la robe du cintre pour m'y glisser à l'intérieur. Je mis quelques bijoux pour parfaire ma tenue. Une fois terminé, j'allai me regarder dans la glace. C'était une robe sans manche. Elle suivait les courbes de ma poitrine puis descendait brusquement en cascade. Elle m'allait à la perfection !
 

 
                                                                   
 
 

 
          La limousine s'arrêta devant un château. Il était sinistre et froid, très froid. On aurait dit qu'il était abandonné depuis des siècles.  Avec toutes ses toiles d'araignée, ses chauves-souris et ses corbeaux, ce château avait tout pour faire peur. Des éclaires sortaient de ce ciel plus sombre que la nuit annonçant un orage proche.
          J'avançais vers l'immense demeure d'un pas lent. Je ne savais pas ce qui m'y attendait à l'intérieur. Mon majordome, qui était à ma droite avec le cadeau à la main, n'avait pas du tout l'air d'avoir peur. Peut-être avait-il l'habitude de ce genre d'endroit ? J'allais lui poser la question, mais sans que je m'en rendis compte, nous étions déjà arrivés devant le pont-levis. Il s'abaissa, et nous rentrâmes à l'intérieur. La première personne que je vis était Mikoto Uchiwa. Nous nous saluâmes, puis elle nous fit entrer dans une salle très illuminée et remplie de monde. Etant occupée à chercher du regard quelqu'un qui ne me serait pas inconnu parmi toutes les personnes présentes dans la salle, je n'avais pas remarqué que Sasuke et Naruto nous avait rejoins.


- Bon anniversaire, prince Uchiwa, dis-je à Sasuke tandis que mon majordome donna son cadeau à un serveur.
 
- Merci, princesse Haruno, me répondit-il. Merci également pour le cadeau. Je suis ravi que vous ayez pu venir.
 
- Tout le plaisir est pour moi, dis-je avec un sourire.
 
- Trêve de bavardage. Allons nous amuser ! Cria Naruto avec un sourire  toujours aussi grand.


          Nous nous dirigeâmes vers Hinata. Elle était magnifique. Et pas seulement grâce à sa belle robe noire non, elle était d'une beauté époustouflante. Mais pas comme toutes ces jolies filles. Elle, elle était belle à l'extérieur tout comme à l'intérieur.


- Bonsoir Sakura, tu vas bien depuis cet après-midi ? Me dit Hinata après que Naruto ait déposé un doux baiser sur ses lèvres.
 
- Je vais bien, et j'espère qu'il en est de même pour toi ! Répondis-je avec un petit sourire.
 
- Chéri ? Ah, tu es là, dit une belle rousse vêtue d'une robe noire.  J'ai eu du mal à te retrouver, il y a tellement de monde ici ! Poursuivit-elle en embrassant celui qui est à l'origine de la venue de toutes ces personnes. Tu me présentes ?
 
- Karin, je te présente la princesse Sakura Haruno. Sakura, je te présente Karin, la fiancée de Sasuke et aussi princesse du royaume Hebi. Dit Naruto à la place du prince.
 
- Oh, oui, une humaine quoi ? Dit-elle avec un rire moqueur.  Bon, ce n'est pas que je m'ennuie, mais je ne voudrais pas m'éterniser ici. (Elle se tourna vers son fiancé). Bye Sasuke, on se retrouve dans ta chambre après la fête pour ton... cadeau. Continua-t-elle avec un sourire coquin.
 
- Mais quelle peste ! Dis-je sans me retenir devant le fiancé de cette dernière.
 
- Je sais, c'est ce que tout le monde pense, dit Hinata en soupirant.
 
- Ils ne sont pas encore mariés et Sasuke en a déjà marre. Nous informa Naruto en se mettant à rire de plus belle.
 
- Dans ce cas, pourquoi es-tu toujours avec elle ? Demandai-je, curieuse, au prince Uchiwa.
 
- Tu n'es pas la seule à devoir te marier contre ton gré, ma chère. Répondit le jeune vampire.


          Je ne lâchais pas Sasuke des yeux. Cette réponse m'avait un peu secouée. Je me sentais bête de ne pas avoir eu cette possibilité en tête. Je n'ai même pas fait attention aux autres tellement j'étais occupée à me morfondre sur mon propre sort.


- J'ai comme une folle envie de danser. Hinata ? Dit Naruto en donnant sa main à Hinata pour l'inviter à danser.


          Alors qu'ils s'apprêtèrent à se rendre sur la piste de dance, un jeune homme les intercepta.  Il était roux, avait un tatouage sur le front et était plutôt beau, je dois l'avouer. Ils discutèrent pendant environ deux minutes – étant donné que  Naruto était assez pressé de danser avec Hinata – et vint nous rejoindre.
 
 
- Hey Sasuke ! Tu vas bien ? Merci de m'avoir invité, je suis ravi de tous vous avoir retrouvé ! Dit ce jeune homme.
 
- Il n'y a pas de quoi, je suis également ravi de te revoir. Répondit Sasuke.
 
- Et vous, vous êtes... ?
 
- Sakura Haruno. Répondis-je avec un sourire.
 
- Enchanté. Je suis Gaara, roi de Suna. Dit-il avec fierté. Voudriez-vous m'accorder cette dance princesse Haruno ?
 
- Avec plaisir! Dis-je en gardant le même sourire.


          Nous allâmes sur la piste de danse et commençâmes à danser. Le roi Gaara était très doué, même s'il n'égalait pas Sasuke. Et cela ne m'étonnait pas vraiment de la part d'un roi vampire. Il doit avoir des siècles de pratique.
          Le roi Gaara était réputé pour être un roi très jeune. Il a accédé au trône juste après la mort de son père. Nous discutions tout en dansant, mais Sasuke vint nous interrompre.


- Madara arrive dans quelques minutes, dit Sasuke au roi de Suna.
 
- Excusez-moi princesse, j'aurais bien voulu continuer à danser avec vous, mais Madara me tuerait s'il me voyait danser avec sa magnifique fiancée. Dit-il avant de déposer un baiser sur ma main et de s'en aller.


          Avant même que je puisse dire un mot, j'entendis le son des trompettes annoncer l'arrivée du roi et de la reine. Ils avancèrent jusqu'au milieu de la salle, puis firent quelques pas de danse avant de s'asseoir sur leur trône respectif. Après eux, ce fit le tour de Madara de faire son entrée. Il se dirigea vers Sasuke et souhaita un joyeux anniversaire à son neveu. Tout en se tournant vers moi, il me prit par la taille et me demanda de le suivre. Nous arrivâmes devant un groupe de vieux vampires.


- Mes chers amis, je vous présente Sakura Haruno, annonça-t-il en enlevant sa main de la taille de la jeune fille.
 
- Vous ressemblez tellement à votre mère ! s'exclama une dame.
 
- Vous êtes d'une beauté saisissante, princesse. Complimenta un vieil homme.


          Je ne répondis pas, je me contentai de sourire. Je passai une demi-heure à discuter avec ces personnes, et le reste du temps avec Hinata. J'ai beaucoup ri avec elle.
          Ma limousine était arrivée. Je sortis du château et vis Sasuke entrain de saluer ses invités. Tout en avançant vers ma voiture, je priais pour qu'il ne me vit pas. J'étais épuisée et tout ce que je voulais, c'était rentrer à la maison. Arrivée à la porte de la voiture, le chauffeur m'ouvrit. Je m'apprêtais à monter quand Sasuke vint me voir.

- Tu n'allais tout de même pas partir sans m'avoir dis au revoir ? Demanda le prince avec un petit rictus. 

- Je suis simplement pressée de rentrer car je suis...
 
- Fatiguée, dit-il en souriant. Je ne vais pas t'embêter plus longtemps, alors. Poursuivit-il en tenant la portière.
 
- Merci, répondis-je en montant dans la limousine.
 
- Tu étais éblouissante ce soir, dit le jeune homme en refermant la portière.
 

ღ *Chapitre 4* La cité des vampires.

Ouf, enfin terminé. Désolé pour tout ce retard! :/
Donner-moi vos avis.
Je vous demande 15O commentaires pour la suite. 
Merci, et bonne lecture. :D
Un grand merci à anthem-of-death pour avoir corrigé mes chapitres! :)

Tags : Chapitre 4 ♥. - La cité des Vampires - :D ♥♥