1 tagged article Chapitre 4 ♥.

ღ *Chapitre 4* La cité des vampires. 19/07/2012

ღ *Chapitre 4* La cité des vampires.

 
          Après que Sasuke l'ait ramené chez elle, Sakura se précipita pour trouver une robe magnifique pour la fête de ce dernier qui allait avoir lieu ce soir. Pourquoi fallait-il qu'elle soit magnifique ? Cela lui paraissait évident. A l'anniversaire d'un prince vampire étant aussi vieux, il y aurait sûrement des personnes extrêmement importantes, et son père était très exigent sur l'apparence. Après avoir cherché pendant près d'une heure dans son immense garde robe, la jeune fille perdit espoir. Alors qu'elle était allongée sur son lit en train d'écrire à Hinata pour la prévenir de son absence, son père se pointa à sa porte.
 

- Tu n'es toujours pas prête ? La limousine arrive dans une demi-heure! Dit le Roi Haruno de sa voix de stentor.
 
- Je n'y vais plus, répondit la princesse sans lui adresser un regard.
 
- Pourquoi cela ?
 
- Je n'ai rien à me mettre.
 
- Oh, je vois, dit-il. Suis-moi.
 

Sakura Haruno
 
          Nous allâmes jusqu'à sa chambre. Je remarquais qu'elle avait beaucoup changé depuis la mort de mère. La chaleur que dégageait cette pièce auparavant n'avait plus rien à voir avec l'endroit froid et lugubre que je voyais en face de moi. J'avais l'impression que ça faisait très longtemps que je n'y avais pas mis les pieds. C'était sûrement le cas. Mon père ne m'avait jamais invité à y entrer. C'était comme s'il me cachait quelque chose... Je n'y avais pas vraiment fais attention jusqu'à maintenant. Peut-être étais-je trop occupée à lui en vouloir de ne pas s'être occupé de moi comme l'aurait fait un vrai père...  C'était vrai, étant donné que ma mère n'était plus là, c'était son rôle d'être présent à mes côtés !
 

- Attend-moi ici, me dit-il en me faisant sortir de mes songes.
 

          Mon père s'avança vers une petite armoire se trouvant près de son immense lit qu'il ne partageait avec personne désormais. Il y sortit une robe accrochée à un cintre ainsi qu'une paire de chaussure. La soie affichait un rouge riche et profond et les chaussures avaient la même teinte.
 
 
- Je l'ai offerte à ta mère peu avant que cet événement tragique ne l'emmène. Elle ne l'a porté qu'une seule fois et je souhaiterais que tu la porte ce soir.
 
 
          Je me tus quelques secondes, puis ouvris ma bouche pour répliquer. J'allais lui dire :
« Pourquoi la mettrais-je si c'est ce que tu veux ? », ou quelque chose de semblable, mais me connaissant, il s'en doutait probablement.
 
 
- Si tu ne veux pas la mettre pour me faire plaisir, met-la au moins pour rendre hommage à ta mère, dit le roi convaincu que sa fille portera cette robe aussi magnifique que son ancienne propriétaire.
 
 
          Pourquoi était-ce si facile pour moi de le détester ? Et si facile pour lui de s'en "foutre" complètement ? Es-ce possible d'avoir une telle relation entre un père et sa fille ? Bien sûr que oui, nous sommes dans un monde où l'impossible devient possible, où l'on ne peut pas faire ses propres choix, où l'on ne peut pas revenir en arrière...
          Il me donna la robe et les chaussures et je partis me préparer. Arrivée dans ma chambre, j'ôtai mes vêtements et enlevai la robe du cintre pour m'y glisser à l'intérieur. Je mis quelques bijoux pour parfaire ma tenue. Une fois terminé, j'allai me regarder dans la glace. C'était une robe sans manche. Elle suivait les courbes de ma poitrine puis descendait brusquement en cascade. Elle m'allait à la perfection !
 

 
                                                                   
 
 

 
          La limousine s'arrêta devant un château. Il était sinistre et froid, très froid. On aurait dit qu'il était abandonné depuis des siècles.  Avec toutes ses toiles d'araignée, ses chauves-souris et ses corbeaux, ce château avait tout pour faire peur. Des éclaires sortaient de ce ciel plus sombre que la nuit annonçant un orage proche.
          J'avançais vers l'immense demeure d'un pas lent. Je ne savais pas ce qui m'y attendait à l'intérieur. Mon majordome, qui était à ma droite avec le cadeau à la main, n'avait pas du tout l'air d'avoir peur. Peut-être avait-il l'habitude de ce genre d'endroit ? J'allais lui poser la question, mais sans que je m'en rendis compte, nous étions déjà arrivés devant le pont-levis. Il s'abaissa, et nous rentrâmes à l'intérieur. La première personne que je vis était Mikoto Uchiwa. Nous nous saluâmes, puis elle nous fit entrer dans une salle très illuminée et remplie de monde. Etant occupée à chercher du regard quelqu'un qui ne me serait pas inconnu parmi toutes les personnes présentes dans la salle, je n'avais pas remarqué que Sasuke et Naruto nous avait rejoins.


- Bon anniversaire, prince Uchiwa, dis-je à Sasuke tandis que mon majordome donna son cadeau à un serveur.
 
- Merci, princesse Haruno, me répondit-il. Merci également pour le cadeau. Je suis ravi que vous ayez pu venir.
 
- Tout le plaisir est pour moi, dis-je avec un sourire.
 
- Trêve de bavardage. Allons nous amuser ! Cria Naruto avec un sourire  toujours aussi grand.


          Nous nous dirigeâmes vers Hinata. Elle était magnifique. Et pas seulement grâce à sa belle robe noire non, elle était d'une beauté époustouflante. Mais pas comme toutes ces jolies filles. Elle, elle était belle à l'extérieur tout comme à l'intérieur.


- Bonsoir Sakura, tu vas bien depuis cet après-midi ? Me dit Hinata après que Naruto ait déposé un doux baiser sur ses lèvres.
 
- Je vais bien, et j'espère qu'il en est de même pour toi ! Répondis-je avec un petit sourire.
 
- Chéri ? Ah, tu es là, dit une belle rousse vêtue d'une robe noire.  J'ai eu du mal à te retrouver, il y a tellement de monde ici ! Poursuivit-elle en embrassant celui qui est à l'origine de la venue de toutes ces personnes. Tu me présentes ?
 
- Karin, je te présente la princesse Sakura Haruno. Sakura, je te présente Karin, la fiancée de Sasuke et aussi princesse du royaume Hebi. Dit Naruto à la place du prince.
 
- Oh, oui, une humaine quoi ? Dit-elle avec un rire moqueur.  Bon, ce n'est pas que je m'ennuie, mais je ne voudrais pas m'éterniser ici. (Elle se tourna vers son fiancé). Bye Sasuke, on se retrouve dans ta chambre après la fête pour ton... cadeau. Continua-t-elle avec un sourire coquin.
 
- Mais quelle peste ! Dis-je sans me retenir devant le fiancé de cette dernière.
 
- Je sais, c'est ce que tout le monde pense, dit Hinata en soupirant.
 
- Ils ne sont pas encore mariés et Sasuke en a déjà marre. Nous informa Naruto en se mettant à rire de plus belle.
 
- Dans ce cas, pourquoi es-tu toujours avec elle ? Demandai-je, curieuse, au prince Uchiwa.
 
- Tu n'es pas la seule à devoir te marier contre ton gré, ma chère. Répondit le jeune vampire.


          Je ne lâchais pas Sasuke des yeux. Cette réponse m'avait un peu secouée. Je me sentais bête de ne pas avoir eu cette possibilité en tête. Je n'ai même pas fait attention aux autres tellement j'étais occupée à me morfondre sur mon propre sort.


- J'ai comme une folle envie de danser. Hinata ? Dit Naruto en donnant sa main à Hinata pour l'inviter à danser.


          Alors qu'ils s'apprêtèrent à se rendre sur la piste de dance, un jeune homme les intercepta.  Il était roux, avait un tatouage sur le front et était plutôt beau, je dois l'avouer. Ils discutèrent pendant environ deux minutes – étant donné que  Naruto était assez pressé de danser avec Hinata – et vint nous rejoindre.
 
 
- Hey Sasuke ! Tu vas bien ? Merci de m'avoir invité, je suis ravi de tous vous avoir retrouvé ! Dit ce jeune homme.
 
- Il n'y a pas de quoi, je suis également ravi de te revoir. Répondit Sasuke.
 
- Et vous, vous êtes... ?
 
- Sakura Haruno. Répondis-je avec un sourire.
 
- Enchanté. Je suis Gaara, roi de Suna. Dit-il avec fierté. Voudriez-vous m'accorder cette dance princesse Haruno ?
 
- Avec plaisir! Dis-je en gardant le même sourire.


          Nous allâmes sur la piste de danse et commençâmes à danser. Le roi Gaara était très doué, même s'il n'égalait pas Sasuke. Et cela ne m'étonnait pas vraiment de la part d'un roi vampire. Il doit avoir des siècles de pratique.
          Le roi Gaara était réputé pour être un roi très jeune. Il a accédé au trône juste après la mort de son père. Nous discutions tout en dansant, mais Sasuke vint nous interrompre.


- Madara arrive dans quelques minutes, dit Sasuke au roi de Suna.
 
- Excusez-moi princesse, j'aurais bien voulu continuer à danser avec vous, mais Madara me tuerait s'il me voyait danser avec sa magnifique fiancée. Dit-il avant de déposer un baiser sur ma main et de s'en aller.


          Avant même que je puisse dire un mot, j'entendis le son des trompettes annoncer l'arrivée du roi et de la reine. Ils avancèrent jusqu'au milieu de la salle, puis firent quelques pas de danse avant de s'asseoir sur leur trône respectif. Après eux, ce fit le tour de Madara de faire son entrée. Il se dirigea vers Sasuke et souhaita un joyeux anniversaire à son neveu. Tout en se tournant vers moi, il me prit par la taille et me demanda de le suivre. Nous arrivâmes devant un groupe de vieux vampires.


- Mes chers amis, je vous présente Sakura Haruno, annonça-t-il en enlevant sa main de la taille de la jeune fille.
 
- Vous ressemblez tellement à votre mère ! s'exclama une dame.
 
- Vous êtes d'une beauté saisissante, princesse. Complimenta un vieil homme.


          Je ne répondis pas, je me contentai de sourire. Je passai une demi-heure à discuter avec ces personnes, et le reste du temps avec Hinata. J'ai beaucoup ri avec elle.
          Ma limousine était arrivée. Je sortis du château et vis Sasuke entrain de saluer ses invités. Tout en avançant vers ma voiture, je priais pour qu'il ne me vit pas. J'étais épuisée et tout ce que je voulais, c'était rentrer à la maison. Arrivée à la porte de la voiture, le chauffeur m'ouvrit. Je m'apprêtais à monter quand Sasuke vint me voir.

- Tu n'allais tout de même pas partir sans m'avoir dis au revoir ? Demanda le prince avec un petit rictus. 

- Je suis simplement pressée de rentrer car je suis...
 
- Fatiguée, dit-il en souriant. Je ne vais pas t'embêter plus longtemps, alors. Poursuivit-il en tenant la portière.
 
- Merci, répondis-je en montant dans la limousine.
 
- Tu étais éblouissante ce soir, dit le jeune homme en refermant la portière.
 

ღ *Chapitre 4* La cité des vampires.

Ouf, enfin terminé. Désolé pour tout ce retard! :/
Donner-moi vos avis.
Je vous demande 15O commentaires pour la suite. 
Merci, et bonne lecture. :D
Un grand merci à anthem-of-death pour avoir corrigé mes chapitres! :)

Tags : Chapitre 4 ♥. - La cité des Vampires - :D ♥♥